Au cœur de la bataille : comment se défendre contre le rhume et la grippe | Helixia

Le HUB

Tous les articles

Professionnel de la santé

Au cœur de la bataille : comment se défendre contre le rhume et la grippe

Bryce Wylde

Publié le 05 mar, 2018

Publié dans Professionnel de la santé, Immunité, Rhume et toux, Santé, Toux

On est au cœur de la bataille de la saison du rhume et de la grippe et malheureusement pour nous, les microbes font la loi ! Même si l’on aimerait tous vivre dans une bulle et se garder à distance sécuritaire des virus qui courent, c’est impossible. Ainsi on doit affronter les crises d’éternuements dans le métro à l’heure de pointe ou la toux grasse de notre voisin de siège en avion (direction : notre prochaine grippe). Et si en plus vous ne vous étiez pas habillé assez chaudement par temps froid ?

 

Lorsque vous étiez plus jeune, c’était probablement toujours la même rengaine avec votre mère : « mets ta tuque si tu ne veux pas attraper un rhume ! » Ou encore l’autre classique : « si tu ne dors pas assez tu vas tomber malade ! » De nos jours, plusieurs recherches scientifiques appuient ces conseils autrefois balayés du revers de la main comme des croyances de grand-mères.

 

Récemment, des chercheurs de l’Université Yale ont fait une découverte intéressante sur le sujet. En effet, le virus du rhume commun se reproduirait plus efficacement à l’intérieur de votre nez, là où il fait bon et frais, que dans le reste de votre corps où il fait plus chaud. D’autre part, la recherche aurait démontré qu’un sommeil de qualité constituerait un élément essentiel d’un système immunitaire en santé. Et l’on ne parle pas juste des heures passées sur votre oreiller à faire la grasse matinée, mais bien d’heures ininterrompues de sommeil. La recherche démontrerait aussi qu’une carence de sommeil aurait comme principales conséquences la croissance des hormones inflammatoires et la dépression des cellules T (cellules immunitaires). Ainsi, ce combo augmenterait les probabilités de développer un rhume ou la grippe.

 

Lors d’une saison difficile (comme celle que nous vivons actuellement),  il se peut donc que vous contractiez un rhume ou une grippe et avec le symptôme le plus agaçant : une toux tenace.

Tomber malade ne veut pas nécessairement dire que vous n’êtes pas en santé. Le meilleur indicateur de votre état de santé serait plutôt le temps que cela vous prend à vous remettre sur pieds (j’ai justement quelques trucs pour vous aider à récupérer en un temps record). Tout d’abord, voyons ensemble ce qui différencie le rhume de la grippe.

 

 

Rhume vs grippe

 

Le rhume et la grippe sont souvent mis dans le même panier en raison des similitudes de leurs symptômes. En règle générale, les deux types d’infections sont accompagnés de la toux, de maux de tête et d’inconforts à la poitrine. En réalité, l’élément clé différenciateur est l’intensité et la soudaineté de l’apparition de ces symptômes.

 

La grippe est sans contredit la plus foudroyante des deux infections. Elle est habituellement accompagnée d’une fièvre élevée, de courbatures intenses en plus d’une fatigue et faiblesse extrême. Elle mettra K.O. la personne la plus en santé pour au moins une semaine en plus de poser un risque mortel aux personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est compromis.

 

Contrairement à la grippe qui n’a qu’une seule souche dominante par année (cette année fut la H3N2), le rhume lui comprend plus de 200 virus connus susceptibles de vous infecter. Les plus communs sont le rhinovirus, le coronavirus, le virus respiratoire syncytial (VRS) et la para-influenza (à ne pas confondre avec la grippe). Toutefois, on estime que des virus et bactéries inconnus seraient la cause de 30 % des rhumes. Quel que soit le microbe qui vous afflige, la meilleure façon de vous remettre sur pieds reste de fortifier vos défenses naturelles. Pour se faire, favorisez une saine alimentation, une bonne hydratation, beaucoup de sommeil et des remèdes naturels prouvés sûrs et efficaces.

 

 

La grippe avec infection bactérienne

 

Dans le cas d’une grippe qui provoquerait l’apparition d’une infection bactérienne, votre médecin pourrait décider de vous prescrire des antibiotiques, et ce même s’il pense que la souche est d’origine virale. Si vous décidez de prendre des antibiotiques, assurez-vous de les accompagner de suppléments probiotiques pendant et jusqu’à quelques semaines suivant la fin de votre prescription.

 

Les probiotiques sont connus pour stimuler le système immunitaire en améliorant la santé intestinale. 80 % de votre système immunitaire se trouve dans votre intestin ! Cette saison, prenez vos probiotiques tous les jours. Je vous recommande les souches DDS-1 et HN019, qui contiennent environ 50 milliards d’UFC (bactéries souches) et possèdent la stabilité de conservation jusqu’à la date de péremption écrite sur l’étiquette.

 

 

Comment traiter cette toux persistante?

 

Lorsque vous contractez un rhume ou une grippe, votre virus risque de se traduire, la plupart du temps en une vilaine toux, symptôme tenace et dérangeant qui peut s’étirer sur plusieurs semaines.

 

Ainsi, plusieurs parents sont à la recherche de produits naturels sûrs et efficaces afin de traiter les symptômes de la toux et du rhume chez leurs enfants. Toutefois, encore peu d’options sont disponibles sur le marché pour les enfants. En effet, la majorité des produits contre la toux vendus sans ordonnance contiennent deux ingrédients considérés non sécuritaires pour les enfants : la dextrométhorphane et la guaifénésine.

 

Le sirop Helixia Toux Prospan pour adultes et enfants est un produit vendu sans ordonnance, de source naturelle, fait à base d’extrait de feuilles de lierre séchées. Ce délicieux sirop au goût de miel aide à soulager les symptômes de la toux et dilue les mucosités pour libérer les voies respiratoires. J’utilise ce sirop avec mes patients depuis maintenant quelques années déjà et avec grand succès.

 

 

Comment fortifier votre système immunitaire

 

VITAMINE D

 

Comme la saison hivernale est maintenant bien avancée, vous n’avez probablement pas eu une bonne dose de soleil depuis un moment. Cette carence de vitamine D, la vitamine soleil, met votre système immunitaire à risque. Vous pouvez demander à votre médecin de famille un test sanguin 25OHD afin de vérifier votre niveau de vitamine D. En moyenne, une personne aurait besoin de 3 000 UI de Vitamine D par jour. Cette dose peut être consommée sous forme de supplément d’huile de poisson ou encore grâce à un repas riche en oméga-3 (comme les poissons gras) pour une meilleure absorption.

 

 

EXERCICE

 

Gardez en tête que l’exercice physique est bonne en tout temps pour votre santé et bien-être. Toutefois, saviez-vous que l’exercice physique intense coïncide avec une baisse générale de votre système immunitaire 30 minutes après votre session d’entraînement ? Afin de prévenir la contraction d’un rhume ou de la grippe pendant cette fenêtre de vulnérabilité immunitaire, assurez-vous de bien vous laver les mains suivant votre entraînement, particulièrement si vous utilisez un gym public (là où les germes font la loi !). J’utilise du bon vieux savon et de l’eau, mais si vous n’en avez pas à votre disposition, le désinfectant en gel est une bonne alternative. Où que vous soyez, prenez l’habitude de vous laver les mains tous les jours le plus souvent possible.

 

Le pouvoir de la soupe

 

Consommer une quantité excessive de sucre ou d’aliments raffinés freine les cellules du système immunitaire qui s’attaquent aux virus et aux bactéries. Cet effet peut durer jusqu’à quelques heures après avoir consommé une boisson sucrée. Comment remédier à la situation ? Avec de la bonne vieille soupe !

 

Certaines recherches montrent que la racine d’astragale (une herbe chinoise utilisée comme pare-feu contre la grippe) possède plusieurs propriétés qui rehausseraient les fonctions immunitaires. La racine séchée se trouve dans les épiceries d’alimentation naturelle et dans les épiceries et magasin d’herbes chinoises. Faites-la mijoter dans vos soupes pour ajouter un goût doux et agréable. Les champignons Shiitakes, les oignons et le curcuma sont aussi d’excellents fortifiants naturels pour votre système immunitaire. L’ail et l’oignon ont quant à eux des propriétés antivirales et antibiotiques, tandis que le gingembre et le curcuma feront office d’anti-inflammatoires naturels. Remplacez les pâtes traditionnelles, un suppresseur immunitaire, par des haricots noirs ou des nouilles shirataki, qui sont sans glucides ! Voici une recette que j’appelle « la soupe immunitaire ».

SOUPE IMMUNITAIRE

(Sers 8 à 10 personnes)

 

1 c. à soupe d’huile d’olive extra-vierge

2 oignons espagnols larges, hachés

3 gousses d’ail, hachées

1 c. à soupe de gingembre frais, haché

1/4 c. à thé de poudre de curcuma

2 tasses de champignons shiitakes, tiges enlevées et tranchées

2 grosses carottes, émincées

2 morceaux de racine d’astragale, séché ou fraîchement coupé en gros cubes (environ 1 × 1 pouce)

8 tasses de bouillon organique de champignons ou de poulet

2 c. à soupe de tamari

2 tasses de bouquets de brocoli

1/2 tasse d’oignons verts, en dés

1/2 tasse de ciboulette, en dés

3 tasses d’eau

1 paquet de haricots noirs ou de nouilles de shiitake qui peuvent être achetés à www.zeroodle.com

 

Mode d’emploi :

  • Mettre l’huile dans un chaudron sur feu moyen et ajouter les oignons, l’ail, le gingembre et la poudre de curcuma. Faire revenir pendant environ 5 minutes ou jusqu’à ce que le tout devienne translucide.
  • Ajouter les champignons, les carottes, le brocoli, la racine d’astragale, votre choix de bouillon et les 3 tasses d’eau.
  • Amener le chaudron à pleine ébullition, puis réduire le feu et laisser mijoter pendant 30 minutes.
  • Ajouter le tamari et ajuster le sel au goût.
  • Laisser refroidir pendant 30 minutes.
  • Retirer les morceaux de racine d’astragale. Garnir d’oignons verts et de ciboulette et servir chaud.

 

 

En résumé pour rester en forme…

Finalement, beaucoup de croyances populaires sur le rhume et la grippe se sont avérées exactes (salut, maman !). Emmitouflez-vous. Reposez-vous le plus possible. Différenciez le rhume de la grippe. Soignez votre famille avec des remèdes naturels sûrs et efficaces. Et faites tout ce que vous pouvez pour fortifier votre système immunitaire afin de survivre aux mois de l’hiver jusqu’au printemps. En attendant, à la soupe !

Bryce Wylde

Bryce Wylde B. Sc. (hons), DHMHS est un clinicien spécialiste de la santé, de la médecine intégrative et fonctionnelle, de l’homéopathie, la nutrition et de la supplémentation. Sa pratique se situe au centre P3 Health de Toronto, ou il allie les dernières techniques en science et technologie avec les remèdes traditionnels anciens. Wylde est aussi le fondateur et le DPI de Youtrients, une compagnie qui teste les fonctions de l’ADN de façon spécifique afin de comprendre la génétique d’un particulier et ainsi assembler une approche personnalisée à la supplémentation. Wylde est l’auteur de trois livres à succès national en plus d’être anciennement animateur de l’émission « CTV’S Wylde on Health » et d’être régulièrement invité à titre de médecin conseiller et expert de la santé à l’émission « The Doctor Oz ».

Suivre Bryce Wylde sur : Website , Instagram ou Youtube

Publié dans Immunité, Rhume et toux, Santé, Toux