Comment un couple lutte contre la maladie chez leurs enfants | Helixia

Le HUB

Tous les articles

Mommy Blogger

Comment un couple lutte contre la maladie chez leurs enfants

Christine & Chris

Publié le 01 oct, 2018

Publié dans Mommy Blogger, Enfants, Famille, Rhume et toux, Santé

Les enfants retournent à l’école et vous savez très bien ce que cela signifie n’est-ce pas? D’accord, nous devrons préparer les repas à apporter chaque jour, mais cela veut aussi dire que nous entrons à pieds joints dans la saison du rhume et de la grippe au cours des quelques mois à venir. Pour nous qui avons trois enfants qui vont tous à l’école à temps plein cette année, je sais bien qu’ils seront exposés à de nombreux microbes provenant de leurs camarades de classe et amis. Peu importe les efforts que nous déployons en leur demandant de se laver les mains, de prendre des vitamines ou même d’utiliser des huiles essentielles, l’un d’entre eux apportera inévitablement la maladie à la maison toutes les six à huit semaines pendant la saison du rhume et de la grippe, il est donc grand temps de nous préparer !

 

Je me souviens que la dernière saison du rhume et de la grippe m’a semblée particulièrement difficile pour notre famille et plusieurs autres parmi nos connaissances.  Avec un peu de chance, la maladie affectera un seul enfant, mais plus souvent qu’autrement, en fait la plupart de temps, elle affecte habituellement au moins deux autres membres de la famille, y compris Chris et moi-même.

 

Nous savons que si les enfants sont malades, il nous faut un plan de match d’équipe pour être en mesure de traiter la maladie ensemble tout en continuant à fonctionner à la maison et au travail.

 

C’est pourquoi nous avons pensé partager avec vous aujourd’hui comment nous échangeons les tâches quand un des enfants est malade, et lequel d’entre nous est le plus patient et attentif (les réponses pourraient vous surprendre).

Quand un enfant commence à être malade, c’est moi (Christine) qui suis habituellement la première à le remarquer. Qu’il s’agisse d’une petite toux, une température corporelle un peu plus élevée ou même un manque d’énergie, il semble que possède un « radar-maladie » comme le dit Chris – un genre d’instinct qui capte la présence du moindre microbe !

 

Habituellement nous tenons, Chris et moi, une conversation du genre de celle-ci :

 

Moi : Un des enfants a attrapé quelque chose.

 

Chris : Je suis sûr qu’il va bien.

 

Moi : Il a de la fièvre et il tousse.

 

Chris : Vraiment? Ok… nous allons suivre cela de près.

 

Moi : Je pense que nous devrions l’amener à l’hôpital.

 

Chris : Ce n’est pas un peu excessif? Attendons de voir comment cela se développe.

 

Moi : Tu as probablement raison. Ok, suivons cela de près.

 

Bien que je sois souvent le premier parent à remarquer qu’un enfant est malade, je suis aussi celle qui tend à réagir de façon légèrement excessive et d’en tirer déduire les pires scénarios. D’un autre côté, Chris est reconnu pour ne pas croire que la maladie soit assez grave pour consulter un médecin ou aller à l’hôpital, mais j’ai insisté et l’enfant a été admis à l’hôpital parce que son état de santé s’était vraiment détérioré.

 

C’est là que nous formons vraiment une super équipe, surtout lorsqu’il faut évaluer l’état de santé des enfants. Il est très important de communiquer pendant les périodes de maladie et après toutes ces années à faire cela ensemble, je crois que nous avons trouvé un bon rythme et nous avons confiance dans notre jugement.

Alors pendant une période de maladie à la maison, je suis souvent celle qui se rend à la pharmacie pour y acheter des médicaments et autres articles comme une solution électrolytique pour enfant, surtout si l’enfant ne mange pas… cela aidera à maintenir son niveau d’électrolytes élevé. Les enfants les aiment bien sous forme congelée parce que c’est presque comme manger une gâterie. Normalement, j’achète aussi des soupes et des craquelins.

 

Comme je travaille à la maison, il m’est plus facile de surveiller l’enfant malade pendant la journée.  Je ne suis probablement pas aussi productive à cause des demandes additionnelles de l’enfant et je suis toujours disponible pour quelques câlins de plus, au besoin.

 

Chris est habituellement celui qui prend charge pendant la nuit. Non seulement parce qu’il n’est pas à la maison pendant la journée, mais parce qu’il a besoin de moins de sommeil que moi pour bien fonctionner le jour suivant. Il est également très patient avec les enfants, en particulier pendant les dernières heures de la nuit, qui sont pénibles après avoir peu dormi.

 

Nous donnons à l’enfant un remède contre la toux, si nécessaire, enduisons ses pieds d’huile essentielle et nous plaçons un brumisateur dans sa chambre pour la maintenir humide et nous y ajoutons des huiles. Chris sort souvent un matelas étroit que nous conservons depuis la rénovation de la chambre des garçons et il campe sur le plancher de la chambre pour être tout au cas où quelqu’un aurait besoin de lui.

 

Et nous espérons qu’avec suffisamment de repos et le bon médicament, l’enfant retrouvera la santé dans les deux ou trois jours suivants et nous reprendrons nos activités habituelles.

Par ailleurs, on nous a déjà demandé comment nous composons avec un enfant qui fait semblant d’être malade, voici donc comment cela se déroule habituellement ! Il est vraiment difficile de déterminer si un enfant fait semblant d’être malade ou non… en tout cas avec nos enfants. Ce sont très bons comédiens et sont très dramatiques. Comme ci-dessus, je suis habituellement la plus attentive et je me laisse prendre plus souvent que Chris. Je ne veux pas que l’enfant devienne plus malade, je vais donc souvent lui permettre de rester à la maison pour faire un suivi, alors que Chris l’enverra probablement à l’école, confiant qu’il n’y a pas de problème.

 

C’est donc ainsi que nous faisons face à la maladie ensemble à la maison. Comment cela se passe-t-il chez vous? Comment vous et votre partenaire luttez-vous contre la maladie des enfants? L’un d’entre vous est-il plus patient que l’autre? Formez-vous une équipe et partagez-vous les tâches? Quelles sont les meilleures pratiques que vous avez trouvées pour aider à isoler la maladie de manière qu’elle ne se propage pas aux autres personnes dans la maison?

 

Nous aimerions beaucoup connaître votre opinion et vos commentaires, alors n’hésitez pas!

 

Nous vous souhaitons une saison en santé et très peu de maladies dans votre foyer!

 

Avec toute notre affection,

 

Christine et Chris

Amidst the Chaos

Christine & Chris

Chris et Christine sont mariés et vivent avec trois enfants dans la banlieue de Toronto en Ontario. Elle a lancé le blogue Amidst the Chaos (Au milieu du chaos) en 2015, traitant principalement de décoration et de bricolage, puis Christine y a lentement incorporé ses enfants, et en fin de compte son conjoint s’y est joint au début de 2018 pour créer un blogue sur le mode de vie en famille. Leurs textes décrivent leurs aventures en famille, localement ou à l’étranger, leurs recettes préférées, les bricolages des enfants et bien d’autres sujets.

Suivre Christine & Chris sur : https://amidstthechaos.ca/ , Twitter , Facebook , Instagram , Pinterest ou Youtube

Publié dans Enfants, Famille, Rhume et toux, Santé